Les produits naturels antipoux

Publié le : 25 janvier 2020 par Béatrice Terech

Idées reçues et croyances

Docteur Arezki Izri

Parasitologue renommé, chef de service à l’hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis)       « (…) poursuit le médecin, qui met en garde contre toutes les recettes de grand-mère n’ayant jamais démontré leur efficacité « De la moutarde à la mayonnaise en passant par le vinaigre ou encore l’huile d’olive… Aucun de ces remèdes ne tue les poux. Ayez pitié de la tête de vos enfants » rappelle le spécialiste. LE FIGARO SANTE – 18/09/2017

Sandrine Banas

Maître de conférences en parasitologie à la faculté de pharmacie de Nancy (université de Lorraine) : « L’alternative des huiles essentielles : Mettons fin au mythe : aucun traitement n’est adulticide et lenticide à 100 %. Et quelques lentes survivantes suffisent à faire échouer le meilleur des traitements. » LE POINT SANTE 04/11/2016

Des scientifiques parasitologues se sont spécialisés dans l’étude du pou, et n’ont pas encore réussi, à ce jour, à comprendre la complexité de son système respiratoire, notamment. On sait cependant qu’il peut bloquer sa respiration pendant un certain temps, par exemple lorsqu’il est immergé dans de l’eau ou un produit liquide, il utilise aussi des subterfuges, tel que, par exemple « faire le mort ».

Ce petit insecte qui n’a aucun prédateur ne peut vivre que sur nos têtes, et a su développer ses capacités d’adaptation, et de mutation, face à tous les produits que l’on utilise pour essayer de le tuer, à même la tête, puisque c’est à cet endroit qu’il vit et nulle part ailleurs (Voir rubrique « Comment traiter l’environnement »).

On ne doute pas que tous les produits imaginables ont été testés mais notre pou de tête résiste à tous ceux que l’on peut utiliser « sans danger » pour notre propre santé.

Et il bénéficie d’un avantage supplémentaire, grâce à son lieu de vie, car les cheveux constituent pour lui autant de barrières protectrices susceptibles de diminuer l’efficacité d’un produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *