L’hygiène et les précautions à prendre en cas d’infestation

Publié le : par

Une question de bon sens

Etant donné que le pou ne vit que sur la tête, et qu’il n’est vecteur d’aucune maladie, il est inutile de tout désinfecter, et d’essayer de le traquer dans tous les coins de la maison.

Même si un pou peut se retrouver malgré lui décroché d’un cheveu il lui faudra au plus tôt retrouver son chemin vers une tête, malgré tous les dangers pour lui (Voir Catégorie Comment traiter l’environnement « Pourquoi les poux n’envahissent pas la maison ?)

Bien que les poux hors de la tête par accident ne soient pas nombreux, et n’aient pas d’influence sur l’interruption de l’infestation avec la méthode du peignage, les seules précautions consistent à ne pas se brosser les cheveux ailleurs qu’au-dessus du lavabo, ou de la baignoire, et à changer les serviettes après chaque essuyage des cheveux infestés. Concernant l’hygiène, à proprement dite, les poux ne sont pas « sales » ; n’oublions pas qu’ils sont nourris, et logés sur notre tête, mais aussi « blanchis », ils profitent de nos soins, et de nos shampooings ! On dit d’un insecte qu’il est « sale », en fonction des lieux qu’il fréquente, à l’occasion de ses déplacements, et de ses habitudes de vie ; ils peuvent ainsi transporter des bactéries sur leurs pattes, qu’ils déposent sur nos lieux de vie, ou sur nous-mêmes, lorsqu’ils nous piquent (comme par exemple les moustiques). Mais le pou, ne vivant que sur notre tête, c’est sa « maison », et il ne va pas se « promener » dans des endroits sales ; il ne nous ramène donc pas de « bactéries » venant de l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *