Le point sur les risques d’infestations

Publié le : par Béatrice T.

Le choix des précautions utiles

Les précautions habituelles sont logiques, mais très contraignantes et, en plus, ont peu de chances d’être efficaces :

Demander à un enfant à la maternelle d’éviter le « tête-à-tête » est quasiment impossible, et quel dommage d’empêcher un contact physique dès le plus jeune âge, qui peut avoir un effet rassurant à la petite école, qui est parfaitement humain, éviter toutes les activités extra-scolaires sportives qui nécessitent un contact physique : judo, danse etc… ? Eviter aussi d’embrasser en famille les cousins, cousines, les câlins avec d’autres enfants ? Sans oublier qu’il faudrait essayer d’interdire à nos ados les selfies (bonne chance !).

On ne peut que concevoir que cela est irréalisable, et même pas souhaitable.

Au mieux on peut espérer limiter les dégâts mais à quel prix…

Mais  il existe un moyen beaucoup  plus simple, à la portée de tous les budgets et surtout efficace à 100 % :

Docteur Arezki Izri Parasitologue renommé, chef de service à l’hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis) : « Le peigne fin, avant même que ça gratte. « Le peigne existe depuis la nuit des temps, les Gaulois l’utilisaient eux aussi ! Et pour cause : en plus d’être simple, efficace et pas cher, il marche », brosse dans le sens du poil le docteur Arezki Izri (…) », préconise le médecin. »

Ne vous souciez plus des contacts « tête-à-tête » de vos enfants scolarisés, il est inutile de rajouter une pression supplémentaire, et pour vous-même, et pour eux, qui plus est à efficacité plus qu’aléatoire.

Contentez-vous d’offrir un peignage de qualité à la chevelure de vos enfants 1 fois par semaine. Speedipou vous facilitera grandement la tâche en diminuant le temps du peignage grâce à son ergonomie qui permet de vérifier la tête entière sans pratiquer le mèche-à-mèche, sans que les poux jouent à cache-cache en rejoignant les mèches traitées pendant qu’on traite le reste de la tête. Les poux et les nymphes seront attrapés quelque soit leur déplacement.

La prévention se résumera à passer Speedipou dans les cheveux chevelure 1 fois par semaine, sans plus se préoccuper des autres têtes « non traitées et infestées ».

1 pou sera de temps en temps trouvé et enlevé, sans provoquer d’infestation, ce qui met d’autant plus en évidence l’efficacité de cette méthode.

A NOTER : La prévention avec le peignage est  exactement le même principe que le brossage des dents, à 2 différences près :

1 – le peignage c’est 1 fois par semaine, le brossage des dents c’est tous les jours,

2 – avec le peignage hebdomadaire la tête ne pourra pas être infestée, par contre le brossage des dents ne protège pas toujours contre les caries, mais il diminue grandement le risque.

Finalement la prévention en matière de poux se résume à un geste hygiénique à intégrer dans le rituel de toilette, et 1 fois par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *