Comprendre la méthode 100 % efficace du peignage en prévention

Publié le : 9 février 2020 par Béatrice Terech

Comment se produit l'infestation ?

Rien ne peut empêcher un pou de grimper sur une tête (Voir Rubrique « Prévention » : « Les répulsifs sont-ils efficaces ») sauf à veiller à qu’un seul cheveu ne se pose pas sur une tête contaminée. La contamination se fait par contact « direct ».

C’est compliqué en milieu scolaire, surtout en primaire car les enfants jouent et pratiquent leurs activités avec des contacts physiques naturels, et certainement rassurants à cet âge-là.

Au collège et au lycée alors que les infestations se faisaient plus rares on constate une forte augmentation des contaminations, sans doute dues aux selfies, qui impliquent un contact physique tête-à-tête.

Il est irréalisable, et même pas souhaitable, d’envisager de modifier notre comportement social pour des problèmes de poux. Surtout qu’il existe une méthode plus simple et tout simplement efficace.

La méthode du peignage en prévention est infaillible car c’est le cycle de reproduction du pou qui va être pris de vitesse à une cadence adaptée rendant impossible son développement sur la tête (Pour rappel seul endroit où il vit et se reproduit).

Le pou ne peut pas contrer cette action mécanique qui vient contrarier son cycle, et l’empêche de continuer à se développer, mettant ainsi fin à l’infestation.

Ainsi, le contrôle hebdomadaire d’une chevelure implique qu’une infestation ne peut pas se produire, car les caractéristiques propres au cycle du pou ne peuvent pas résister à un peignage au peigne fin 1 fois par semaine.

De même, l’élimination est complète, grâce à l’enlèvement du pou reproducteur et de sa progéniture avant qu’elle n’atteigne l’âge adulte.

Tout commence par 1 pou (Voir Rubrique « Le pou adulte » – « Son rôle dans l’infestation »), ce ne sont pas des dizaines de poux qui grimpent en même temps sur la tête.  L’infestation ne se produira QUE s’il s’agit d’un pou femelle, et fécondée.

Elle va commencer à pondre de 6 à 10 œufs par jour (Et uniquement sur la tête – Voir rubrique « Se débarrasser des poux dans l’environnement »)

L’infestation se met en place silencieusement, jour après jour, avant les premiers signes (démangeaisons) qui n’interviendront qu’environ 2 mois après, si aucun contrôle n’a été effectué.

Mais la nature a fait qu’un pou, à partir du moment où il a été pondu, doit rester 18 jours sur la tête avant de devenir reproducteur.

Si la tête ainsi contaminée est contrôlée 1 fois par semaine, la femelle pou sera enlevée dans les premiers jours (les pontes seront interrompues), ainsi que ses quelques lentes, ou à défaut les nymphes écloses, qui n’auront pas eu le temps de rester sur la tête pour devenir reproductrices.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *