Speedipou et les lentes

Publié le : 8 février 2020 par Béatrice Terech

La présence de lentes n'est pas toujours le signe d'une infestation

 

Les poux ne se reproduisent QUE sur la tête. Pour éliminer une infestation, il faut les empêcher de continuer à se reproduire, en enlevant bien sûr, dans un premier temps, les poux reproducteurs (les pontes sont stoppées) puis, dans un deuxième temps les lentes, ou, à défaut (et plus facile à enlever) leur nymphe, non reproductrice. Le cycle de reproduction sera interrompu naturellement.

La présence de lentes dans les cheveux n’a pas d’influence sur les risques d’infestation si elles sont« vides » ou « mortes ». Avec Speedipou, après 2 ou 3 passages espacés d’une semaine, il s’agira de lentes « vides » dont les nymphes auront été ôtées de la chevelure.

Speedipou offre à son utilisateur l’élimination complète des infestations de poux, et une protection contre tous risques de ré-infestations, sans produit. Mais il se peut que vous constatiez encore, malgré plusieurs passages, la présence de lentes « vides »dans les cheveux, elles sont accrochées plus solidement, mais s’élimineront naturellement, ou lors des prochains passages de Speedipou,

Cependant, l’infestation en elle-même sera bien interrompue.

Avec Speedipou l’élimination des infestations est parfaitement maîtrisée. Son utilisation hebdomadaire 1 fois par semaine ne laisse rien au hasard et permet d’éliminer les nymphes (non reproductrices issues des dernières lentes restées accrochées aux cheveux, visibles, ou pas, à l’œil nu) d’où l’absence de risque d’échec.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *