Tout ce qu’il faut savoir sur les lentes

Publié le : 8 février 2020 par Béatrice Terech

La lente est le premier état du cycle du pou

Une femelle pou fécondée pond une dizaine d’œufs (lentes) par jour, uniquement sur une tête.

La ponte se fait à moins de 5 mm du cuir chevelu, soit à la température idéale nécessaire à son développement. Ainsi, les poux sont présents dans tous les pays du monde, car la température sur la tête des humains est toujours la même, que ce soit en pays chauds ou froids.

Au bout d’environ 6 à 10 jours une petit nymphe va sortir de la lente, il s’agit d’un jeune pou qui ne peut pas encore se reproduire, pas avant environ 12 jours après sa sortie de la lente.

Cette dernière est fixée autour du cheveu à l’aide d’une sorte de manchon dans une matière aussi solide que du ciment. Pour la retirer il faut la faire glisser tout le long du cheveu  jusqu’à la pointe.

Astuce : Une pellicule possède « à l’œil nu » la même taille et la même forme qu’une lente ; pour ne pas les confondre, il suffit d’essayer de l’enlever du cheveu : une pellicule n’est pas accrochée, elle s’enlève à l’endroit où elle se trouve, une lente est enroulée autour du cheveu, il faudra la faire glisser le long du cheveu comme indiqué ci-dessus.

Il est donc difficile d’éliminer toutes les lentes au peignage (ou d’essayer de les tuer avec un produit dont aucun n’est lenticide à 100 %), mais il est facile d’enlever sa nymphe, non reproductrice, qui en sortira. Cette dernière mesure 1 mm et n’échappera pas à un peignage de qualité, ce qui interrompra le cycle de reproduction sur la tête. Il est donc beaucoup plus judicieux et efficace de se concentrer sur le retrait des nymphes après l’éclosion des lentes, pour interrompre le cycle.

La méthode pour différencier une lente éclose, donc « vide » (morte), d’une lente « pleine » (vivante) soit qui contient une nymphe, n’est pas compliquée : les cheveux poussant de 1 cm par mois, toutes les lentes à plus de 5 mm du cuir chevelu sont des lentes « vides » (mortes).

Ainsi les lentes « vides » (mortes) peuvent être retirées comme indiqué ci-dessus, ou le peignage utilisé en prévention 1 fois par semaine se chargera de les éliminer au fur et à mesure.

Si à l’occasion du peignage, une lente est enlevée, puis re-déposée dans les cheveux, il n’y aura aucun risque qu’elle puisse se refixer, elle sera donc condamnée à mourir sans éclore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *